Premier constat des difficultés d’insertion

 

Une comparaison facile et pourtant ,,,,

«  …..Réduire le chômage des jeunes, c’est possible. A condition de limiter leurs salaires à la valeur de ce qu’ils produisent. Autrement dit d’accepter qu’ils soient payés moins que le SMIC. Malheureusement, une telle concession est inacceptable pour la gauche qui la considère comme une régression sociale….. »

Florin Aftalion est professeur émérite à l’ESSEC, spécialiste d’économie monétaire et financière. Dernier ouvrage paru: Le Salaire Minimum, éditions Libréchange, janvier 2015.

Une réponse à ces propos

Dividendes, bonus, stock options, retraites chapeaux: la rémunération des patrons du CAC 40 ne connaît pas la crise… Des salaires parfois affolants, qui déséquilibrent la répartition des richesses et seraient une menace pour la croissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *